CARNAVAL : Delafosse lance le Plan de Lutte contre les Gueux

par Jeanne Renaude 16 février 2021
Mardi gras 16 février 2021
La dernière rencontre entre Michaël Delafosse et Emmanuel Macron de mercredi dernier a été riche et constructive. D’après nos informations (recueillies grâce à des codes d’accès que nous possédons frauduleusement), le maire de Montpellier et le président français ont abordé en secret un point ajouté au dernier moment : la mise en place du Plan de Lutte contre les Gueux (PLG). Car force a été de constater que Carnaval a bien réussi à imposer son principal atout à tous, le masque obligatoire, alors que l’état d’urgence caresmal recommande la plus grande austérité. Delafosse a défendu ses difficultés au président, qui l’a écouté avec attention. À l’issue de cette rencontre, les deux élus se sont donc mis d’accord sur ce PLG qui débutera par une consultation prévue ce mardi gras 16 février. Mais d’après les documents que nous nous sommes procurés, nous savons que Delafosse, septique, quant aux résultats d’une telle consultation, a déjà pris les devants : mise à disposition des images de caméras de vidéosurveillance municipale à la police anti-manifestants, soutien aux saisies de noix et légumes le dimanche matin à la Paillade, remise en cause du droit de grève des agents travaillant dans les cantines scolaires du Clapàs, multiplication des amendes envers les SDF, sans oublier la signature d’une charte de laïcité pour les associations de la ville afin de lutter contre les séparatismes, comme l’a énoncé le gouvernement. 
On attend du PLG des mesures fortes contre les gueux et leur Karnaval, car d’après les renseignements territoriaux ils sont toujours là, de plus en plus nombreux, prêts à mettre le masque sur les yeux à la moindre occasion.
Jean-Marc Auberk

ARTICLE AGORA SUIVANT :

Tsar prenti sorcier