PoliceJustice

En Bref 16 janvier

Ligue des Droits de L’homme de Montpellier : 2, police : 0 – Camille Halut encore relaxée

par Le Poing

Le verdict est tombé ce jeudi 16 janvier 2020 : Camille est relaxée de tous les chefs d’inculpation. Arrêtée pour « dissimulation de visage » alors qu’elle portait son matériel de protection autour du cou, le parquet avait lui-même fait tomber ce chef d’inculpation dès le procès. Mais alors, son refus de se plier aux prélèvements biométriques coulait de source, puisque la garde à vue reposait sur une fausse accusation. Quant à la rébellion et aux violences qui lui étaient reprochées, la justice n’a pu que reconnaître que les déclarations des policiers et notamment de Patrice Buil, commissaire divisionnaire de Montpellier qui chapeaute souvent le maintien de l’ordre en manifestations, étaient remplies de contradictions (pour ne pas dire des mensonges).

Voir plus d'articles