Social
28 novembre

Dix raisons pour lesquelles la nouvelle loi anti squat et anti locataires est dégueulasse

Le projet de loi contre « l’occupation illicite des logements », porté par le député Renaissance Guillaume Kasbarian, examiné ce lundi à l’Assemblée nationale, n’est pas avare en mesures de répression de la pauvreté : extension des expulsions administratives en 48 heures aux occupations de logement vacants, possibilité de résilier un bail dès les premiers impayés en pleine crise sociale, assimilation d’une occupation de logement sans droit ni titre à du vol etc… Le Poing vous présente dix raisons pour lesquelles la nouvelle loi anti squat et anti locataires est dégueulasse.

Voir plus d'articles