Communiqué des élu.e.s FCPE collège Arthur Rimbaud

22 novembre 2021
Image d'illustration

13e semaine sans remplacement

au collège Arthur Rimbaud

Les parents d’élèves élus FCPE du Collège Arthur Ribaud (quartier Celleneuve / Mosson à Montpellier), nous ont fait parvenir le communiqué ci-dessous. Le dernier paragraphe mérite la précision suivante : dans ce même collège, Michaël Delafosse, maire de Montpellier, était venu tenir réunion publique sur les valeurs de la laïcité. Il en défend une conception qui a déclenché polémique, et des enseignants montpelliérains avaient publié une lettre ouverte rappelant que « si des notions doivent être enseignées, c’est à nous [les enseignants] de le faire ».

Depuis le 13 septembre 2021, un enseignant de technologie, dévoué dans son travail auprès des élèves, n’est toujours pas remplacé par les services du rectorat ! Aucun remplacement n’est en prévision à ce jour. Le chef d’établissement, que nous remercions, a fait son travail auprès du rectorat pour que ce remplacement se fasse le plus rapidement possible.

Nous, parents élus FCPE, avons également interpellé les services du rectorat qui dans un premier temps nous ont répondu qu’il ne nous incombait pas d’intervenir sur ce sujet ! Nous rappelons ici au rectorat que oui les parents élus ont toute leur place pour intervenir sur ce sujet. Et nous continuerons à le faire à chaque fois que nécessaire.

En ce qui concerne ce remplacement en particulier, des élèves de 3ème se retrouvent dans une situation critique depuis la rentrée alors même que cet enseignement fait parti du brevet et qu’ils n’ont ainsi aucune note dans cette matière. Ce problème n’a pas l’air de poser souci au rectorat puisque les élèves vont commencer leur 12ème semaine sans cet enseignement. Nous rappelons également que le rectorat se doit de garantir les remplacements dès lors que l’absence signalée est de 15 jours ou plus.

Malheureusement, nous constatons depuis bien trop longtemps maintenant que le rectorat n’a pas l’air de trouver le collège Arthur Rimbaud prioritaire, ou digne ?, d’avoir les remplacements qui lui sont dus. Car oui l’enseignement est obligatoire et l’Éducation Nationale a des devoirs envers TOUS les élèves dont celui de leur assurer un enseignement. Le taux de réussite au brevet est passé de 75 % en 2017 à 95 % en 2020.

Nous sommes fiers de notre collège et de nos élèves, de notre chef d’établissement et de nos enseignants. Ce collège n’est pas un faire-valoir quand le rectorat juge utile de venir faire des interventions sur la laïcité ou la campagne vaccinale car cela fait bien
pour la photo ! Nous demandons au rectorat de respecter nos élèves et de traiter notre collège avec respect comme tout autre collège de l’académie, même hors caméra…


ARTICLE AGORA SUIVANT :

vaccin contre le macrorona recommandé, la deuxième vague va durer 5 ans