Convoqué par la police ? N’y allez pas !

par assemblee_contre_les_violences_dEtat 3 juillet 2019

Si tu cherche à ne pas te faire interpeller lors des manifestations, pourquoi tu viendrais gentillement au commissariat lorsque tu es convoqué ? Voilà pourquoi il ne faut pas se rendre aux convocations :

1) TU N’AS RIEN À Y GAGNER. Le motif des convocations est souvent flou, et il peut de toute façon être faux. Tu peux être convoqué en audition libre pour un motif futile, et te retrouver en garde à vue pour un délit en arrivant au commissariat. Et ces auditions libres n’ont rien de libre, puisqu’ils peuvent te placer en garde à vue à tout moment pendant l’entretien… Le but de la police, c’est de te faire parler, sur toi ou sur les autres. Alors pour ne mettre personne en danger, reste chez toi.

2) TU N’AS RIEN À Y PERDRE. Ne pas se rendre à une convocation n’entraîne pas de poursuite judiciaire. Mais s’ils veulent vraiment t’interpeller, un procureur ou un juge d’instruction peut lancer un mandat d’arrêt contre toi. Donc quoiqu’il arrive, organise ta défense : prépare tes garanties de représentation (en savoir plus ici : https://cutt.ly/3hU2jV), réfléchis aux raisons pour lesquelles tu pourrais être convoqué, et si tu penses que tu dois prévenir d’autres personnes qui pourraient être concernées, fais le discrètement (si possible, ni par téléphone, ni par internet). Pour avoir des conseils, notamment à propos des avocats, tu peux tu peux aller aux réunions de l’assemblée de Montpellier contre les violences d’État et pour libertés, qui se tiennent chaque mardi à 19h30 au Barricade (14 rue Aristide Ollivier, Montpellier).

3) ÇA RALENTIT LE TRAVAIL DE LA POLICE. La capacité d’action des policiers n’est pas illimitée. C’est une grande machine et il est possible de l’enrayer. D’où l’intérêt d’avoir une défense collective : si on est de plus en plus nombreux à ne plus de rendre aux convocations, les policiers vont être obligés de lâcher beaucoup d’affaires, et c’est tant mieux !

Bien évidemment, si tu te retrouves en garde à vue, tu n’as « RIEN À DÉCLARER » et en cas de comparution immédiate, tu demandes un délai (en savoir plus ici : https://cutt.ly/ThU2Nx).

Pour résumer, soit la police t’oublies, et alors tu as tout gagné à ne pas être allé en convocation, soit ils viennent te chercher, mais comme tu as de toute façon préparer ta défense tu n’as rien perdu. Donc il n’y a aucun intérêt à se rendre aux convocations.


ARTICLE AGORA SUIVANT :

pas de PLANète B (dessin)