Coup de gueule de la commission juridique des gilets jaunes

par jules 10 mars 2019

L’assemblée de Montpellier contre les violences d’état et pour les libertés, qui est aussi la commission juridique de l’assemblée des gilets jaunes de Montpellier, avait prévu ce dimanche soir un rassemblement devant la prison de Villeneuve-lès-Maguelone, mais il n’a pas pu se tenir car nous étions seulement une dizaine pour une douzaine de gendarmes présents.

Manifestation éprouvante de la veille, nécessité de préserver sa vie personnelle, communication tardive : les excuses des absents sont nombreuses, et légitimes, mais le fait est que nous n’avons pas été à la hauteur de la situation, et ce d’autant plus que c’est un événement peu risqué, puisque les gendarmes ne nous ont jamais empêché de nous rassembler lorsque nous étions suffisamment nombreux. Rien que pour la semaine dernière, quatre personnes interpellées dans le cadre de mobilisation de gilets jaunes ont été incarcérées, sans compter celles qui sont enfermées depuis plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Nous ne pouvons pas les laisser de côté.

Cette bataille est perdue, mais la guerre continue. Nous organiserons sûrement de nouveaux rassemblements devant la prison, en espérant qu’il y ait autant de monde que lors du dimanche 24 février, où nous étions une cinquantaine.

Par ailleurs, nous rappelons que la collecte de soutien aux personnes interpellées est toujours ouverte ; plus de 650€ ont déjà été récoltés, ce qui nous permettra d’être moins désarmés face à la répression.

La prochaine fois, on veut vous voir parmi nous !


ARTICLE AGORA SUIVANT :

En douceur vers un État totalitaire ?