Occitanie – Décision dangereuse pour les Trans | Pétition

par Le Poing 28 février 2021
Crédit photo : Mickaël Durand
Dans la continuité de l’article du Poing publié le 4 Février, le Poing relaie cette pétition pour “en finir avec la psychiatrisation forcée des personnes Transgenres”

Réagissons face à la DÉCISION DU CONSEIL RÉGIONAL DE L’ORDRE DES MÉDECINS OCCITANIE 18 janvier 2021

DÉCISION DU CONSEIL RÉGIONAL DE L’ORDRE DES MÉDECINS OCCITANIE 18 janvier 2021

Pour la protection des praticiens refusant la mise en place du protocole de la SoFECT, pour en finir avec la psychiatrisation forcée des personnes Transgenres! Réagissons!

Dans une décision du 18 janvier 2021 la Chambre Disciplinaire de l’Ordre des Médecins d’Occitanie a condamné deux médecins à des peines d’interdiction de la médecine d’un et trois mois.
La plainte avait été déposée par les parents d’un jeune majeur Trans.

Le tort de ces médecins? Ne pas avoir suivi le protocole de la SoFECT à savoir une psychiatrisation obligatoire de deux ans par une équipe pluridisciplinaire!

En résumé selon la décision:
Les Trans n’ont pas, en raison de leur identité de genre, de maladie mentale, mais iels doivent continuer à être traités-es comme tels-les!

Cette action disciplinaire est DANGEREUSE:
– Elle ouvre la voie à de potentielles plaintes de la part de parents refusant la transition de leurs enfants,
– Elle fait peser un risque sur tous les médecins ne suivant pas ce protocole désuet et transphobe,
– Elle implique des risques pour TOUTES les personnes trans quel que soit le mode de parcours, leurs choix de praticiens médicaux, le niveau de transition souhaitée.

Nous demandons au Ministère de la Santé de se saisir de ce dossier et de soutenir ces médecins.
Nous demandons au Ministère de la Santé de lancer une révision complète des protocoles et du suivi des personnes Trans afin que celui-ci soit enfin basé sur une réelle dépsychiatrisation.

Idriss Salehi – Président d’Angel
Olivier Vaillé – Président de Fierté Montpellier Pride

 

Cette pétition est adressée à:

M. Olivier Véran, Ministre de la Santé
Pr Dominique Le Guludec, Présidente Haute Autorité de Santé


ARTICLE AGORA SUIVANT :

Communiqué du collectif contre la LSG