ZONES ARTISTIQUES PROVISOIRES à Montpellier en Juillet 2021

par Le Poing 6 juillet 2021

Le Poing a reçu ce communiqué de presse de l’association Jeunesse et Education Populaire-Peuple et Culture- qui organise en Juillet des ateliers artistiques nomades dans différents quartiers de Montpellier, le Poing relaie ce programme.

i.PEICC s’installe dans l’espace public avec des ateliers artistiques nomades.

Durant tout juillet se dérouleront les ZAP de 17h à 19h30. C’est quoi ? ZAP : Zone artistique provisoire, un lieu où chacun et chacune peut venir découvrir une pratique artistique en accès libre, un espace convivial et de partage dédié aux habitants du quartier dans lequel les ZAP s’installent. Au programme : Des ateliers artistiques animé par des artistes, des animateur.trices, des partenaires, des bénévoles ou des habitant.es. Des expositions, un coin jeux et lecture, des jeux de plein air, des endroits pour se poser, se rencontrer et échanger…

Avec toujours la possibilité pour quiconque de venir se joindre pour porter son propre atelier !

Où nous trouver ?

Les mardis, les ZAP se dérouleront au quartier de la Mosson : le mardi 6 et 27 Juillet au 139 rue de Bari ; et le 13 et 20 Juillet au centre social caf île aux familles- avenue de Barcelone

Les mercredis 7, 21 et 28 Juillet, les ZAP se dérouleront au quartier Celleneuve : au parc « discoride »- allée Pierre Carabasse

Les jeudis 8, 15, 22 et 29 Juillet au quartier Lemasson-croix d’argent au parc Mas Drevon.

En bonus : Une ZAP qui clôtureras l’été le mercredi 8 Septembre et qui se dérouleras au square Uranus, 139 rue de Bari de 15h à 18h.

Plusieurs artistes et associations se joindront aux ZAP : Virginie Guidée, Anaïs Guiraud, Benois Bohy Bunel (Artistes associés), l’association stratagème, le centre sociale Croix d’argent, le réseau des médiathèques Montpellier Métropole, le centre social CAF Ile aux familles, Odette Louise et bien d’autres.

Pour plus d’informations, contacter Tatiana ou Floraine : http://tlc@ipeicc.com / 06 20 55 41 61


ARTICLE AGORA SUIVANT :

quelle farce !