Archives - Littérature 29 janvier 2015

Aujourd’hui c’est poésie : Patrick Dubost

Patrick Dubost

© Stéphane Barbery

Patrick Dubost, appartient à la famille des poètes un peu échevelés, lunaires, portant une veste en cuir.

Il anime la Scène Poétique de Lyon où il invite et reçoit des poètes du monde entier.

Dans la vie virtuelle où il faut travailler pour vivre, il est professeur de mathématiques, mais il n’a plus beaucoup de temps pour cela, la poésie est exigeante.
Comme il l’est avec elle.

Il est né à Lyon où il habite toujours (cette ville est un vrai nid de poètes), cela ne l’empêche pas de parcourir des kilomètres pour aller déclamer sur les scènes de l’Hexagone, de Navarre, et au-delà.

Il faut le voir sur scène, sa poésie sonore, sa performance à la fois musicale et théâtrale, il est comme un funambule en piste jouant des mots, des rythmes, des mains, de l’humour, de la mort, de l’humain.

En le lisant, on oscille entre puissance et fragilité.
Comme s’il y avait toujours (au moins) deux visages à ce qu’écrit Patrick Dubost.
Nous pouvons le remercier de toujours nous surprendre (quand je vous dis que la poésie est vivante !).
Cela noté il semble que Dubost est quelqu’un qui a pris le parti de bien faire les choses, il publie de beaux livres et son site est un petit bijou à visiter.

Extrait :

Pourquoi ?

Où vas-tu ?
As-tu regardé derrière toi ?
As-tu pensé à éteindre les lumières ?
As-tu remarqué qu’il y a du monde ?
Sais-tu qu’on n’est pas vraiment seuls ?
Pourquoi tu ne réponds jamais ?
Tout va-t-il trop vite ?
Tout va-t-il toujours à la même vitesse ?
Toute chose a-t-elle un début et une fin ?
Toute chose a-t-elle un sens ?
Et toi, tu cours dans quel sens ?
S’il fallait donner une couleur au temps, tu choisirais laquelle ?
Tu veux bien me dire un mot, juste un mot ?
Il y a comme un bruit énorme, tu l’entends ?
Vois-tu les arbres sous le vent ?
Quand as-tu dormi profondément pour la dernière fois ?
Es-tu sûr de n’être pas dans un rêve ?
Que fais-tu quand tu ne fais rien ?
Tout homme doit-il toujours se donner quelque chose à faire ?
Est-ce que le temps irait moins vite si on bougeait moins vite ?
Crois-tu qu’en s’agitant on existe un peu plus ? […]

Dernières parutions :
– Tombeaux perdus Editions La Rumeur Libre
– EGO NON SUM SED VOS AMO (je n’existe pas mais je vous aime) Editions Color Gang

A suivre sur : http://patrick.dubost.free.fr

HD


ARTICLE SUIVANT :

La lutte contre le terrorisme ou la guerre des abstractions