Social
En Bref 10 janvier 2019

Les gilets jaunes de Montpellier font pression sur les syndicats pour appeler à une grève générale

par Le Poing

Plusieurs dizaines de gilets jaunes se sont invités dans la maison des syndicats de Montpellier, ce jeudi 10 janvier, pour leur demander de se positionner clairement sur le mouvement des gilets jaunes, les violences policières, et la question de la grève générale. Les gilets jaunes ont notamment discuté avec des représentants de la CGT, FSU et SUD.

À l’issue d’une longue réunion avec des gilets jaunes et des représentants de FO, le délégué FO est resté figé sur sa position : il ne pourrait pas prendre de décision avant le 22 janvier pour des raisons de « démocratie interne ».

Devant la maison des syndicats, les gilets jaunes ont repris à leur compte l’appel des gilets jaunes de Lille : « Nous demandons aujourd’hui aux organisations syndicales de se positionner clairement du côté des exploité·e·s, de soutenir notre lutte et d’y prendre part en appelant à une grève générale reconductible dès janvier 2019 afin de permettre à tous les salarié·e·s d’exercer leur droit de grève. » Les syndicats ont maintenant deux solutions : saisir cette main tendue, ou se la prendre en pleine face.


ARTICLE SUIVANT :

Facebook lives et vidéos amateurs lors d'émeutes : parfois utiles, souvent dangereux