Monde
Reportage 8 mai 2022

Montpellier : rassemblement de soutien contre la criminalisation de l’avortement aux USA

Alors que la cour suprême Américaine est en passe de revenir sur le droit fondamental à disposer librement de son corps pour les femmes, la sororité internationale s’organise à Montpellier.

« L’avortement est un droit, mon corps mes choix ». Ce slogan résonnait hier, aux alentours de 15h sur la Place de la Comédie. Environ 150 personnes étaient rassemblées en soutien aux femmes états-uniennes, à qui la partie la plus conservatrice du pays voudrait dicter, par l’abrogation l’arrêt Roe V. Wade,, ce qu’elles devraient faire de leurs corps. Cet arrêt, en place depuis 1973, garantissait le droit à l’avortement au niveau fédéral au nom du respect de la vie privée. En cas de victoire à la cour suprême en juin, 13 États l’interdiraient automatiquement et 26 États seraient concernés par l’abrogation de ce droit fondamental.

Dans le Clapas, le rassemblement a réuni plusieurs organisations de gauche et d’extrême gauche, des collectifs et associations : l’UCL Montpellier, le NPA, Solidaires étudiant.e.s, le SCUM, Osez le féminisme, des élues PS,…

Un premier rassemblement avait eu lieu jeudi soir, jour de l’annonce par la cour suprême. Bien que peu suivi car organisé dans l’urgence, une militante témoigne : « On était une petite dizaine sur la Comédie ; un monsieur qui vivait au Texas est passé devant nous, s’est arrêté tout ému et a demandé si il pouvait nous prendre en photo pour l’envoyer à sa femme et sa fille, restées aux États-Unis. Il expliquait qu’ils se sentaient bien seuls de l’autre côté de l’Atlantique et ça lui faisait plaisir de voir que des gens se mobilisaient ici. Donc même si des fois on se dit que militer ça sert à rien, rien que pour ce genre de moment, c’est important… » Preuve en acte de l’importance de la solidarité internationale.


ARTICLE SUIVANT :

A Montpellier, une journée de luttes pour le premier mai