Social
Tribune 26 juillet 2021

Penalty magistral des Ultras montpelliérains contre le pass sanitaire

Après plus d’un an passé hors des stades, le mouvement des supporters ultras se trouve confronté à un dilemme terrible : revenir en tribunes… à condition d’accepter le pass sanitaire. Les supporters ultras (inspirés des tifosi italiens) ont toujours lutté contre les restrictions de liberté et contre le fichage. Cette population souvent caricaturée par les médias a constitué un laboratoire des techniques de répression. Aujourd’hui, les deux groupes montpelliérains, la Butte Paillade 1991 et l’Armata Ultra 2002, assument une position claire : « tenez bon et ne cédez pas » !

Une ligne qui n’a rien d’évident, puisque d’autres groupes ont finalement accepté de se plier aux contraintes, tels que les Indians toulousains ou les Lingon’s Boys dijonnais. Rappelons qu’en plein confinement, de nombreux groupes ultras, notamment montpelliérains, avaient manifesté leur solidarité avec le personnel soignant en organisant une collecte pour les soutenir. Aujourd’hui, le choix d’une position cohérente et ferme face à des restrictions de liberté sans précédents montre la voie – espérons que d’autres groupes leur emboitent le pas.


ARTICLE SUIVANT :

« La quatrième vague, c’est nous » : 8000 manifestant·e·s à Montpellier contre le pass sanitaire