PoliceJustice
En Bref 17 juillet 2019

Un militant de Montpellier placé en garde à vue à Clapiers suite au décrochage d’un portrait de Macron à Assas

Rassemblement de soutien à Lewis, le 17 juillet 2019 à Clapiers (photo empruntée à la page facebook ANV COP 21 Montpellier)

Ce matin, Lewis, militant écolo et gilet jaune de Montpellier, a été arrêté à son domicile et placé en garde à vue à la gendarmerie de Clapiers pour « vol en réunion. »

Lundi dernier, une quintaine de militants d’ANV COP21 ont décroché le portrait présidentiel de la mairie d’Assas, petit village au nord de Montpellier. Ils seraient rentrés avec une banderole « Climat, justice sociale, décrochons Macron », provoquant, selon Midi Libre, une « bousculade » avec le maire, qui aurait porté plainte.

ANV COP 21 revendique avoir décroché 117 portraits de Macron depuis février, le but étant de dénoncer l’inaction du gouvernement face à l’urgence climatique.

Un rassemblement de soutien est actuellement en cours devant la gendarmerie de Clapiers pour soutenir Lewis.

MAJ 18/07/2019 : Lewis a été libéré.

Nos articles sont gratuits car nous pensons que la presse indépendante doit être accessible à toutes et tous. Pourtant, produire une information engagée et de qualité nécessite du temps et de l’argent, surtout quand on refuse d’être aux ordres de Bolloré et de ses amis… Pourvu que ça dure ! Ça tombe bien, ça ne tient qu’à vous :


ARTICLE SUIVANT :

Montpellier. Un gilet jaune n'a blessé aucun policier, il a été condamné à 6 mois de sursis pour « violence »