École à la maison : « Nos enfants ne sont pas des terroristes » | Communiqué

par Le Poing 12 décembre 2020
Manifestation contre la fin de l'instruction en famille, à Montpellier le 12 décembre 2020

Le Poing publie ce communiqué des organisateurs de la manifestation montpelliéraine pour le maintien du droit à faire l’école à la maison. Suite aux mobilisations, la loi « séparatisme », rebaptisé loi « confortant les principes républicains », ne prévoit plus de limiter strictement l’école à la maison, notamment aux impératifs de santé, mais obligerait les parents à demander une autorisation préalable du rectorat. Place au communiqué :



Samedi 5 décembre 2020 a eu lieu la première manifestation montpelliéraine pour défendre la liberté de l’instruction. Elle a rassemblé près de 200 personnes.

Les familles manifestaient […] pour défendre le droit d’instruire les enfants en dehors des murs de l’école, pour tous. L’instruction en famille a toujours été possible en France, et ce droit est entré dans les textes français grâce aux lois de Jules Ferry en 1882. Cette liberté est aujourd’hui menacée, non seulement pour les familles qui instruisent leurs enfants elles-mêmes, mais également pour toutes celles qui pourraient en avoir envie ou besoin.

Le cortège, coloré, familial et joyeux est parti de la Place des Martyrs de la résistance, est passé sous l’arche de Triomphe, pour finir symboliquement devant le Tribunal, lieu symbolique de la lutte que les familles entendent mener en cas de passage de la loi, estimée inconstitutionnelle. Tout le long du parcours, des chants ont ponctué le défilé « Chacun sa route » de Tonton David, Sasha Bogdanoff chantant « nos enfant », « Liberté, égalité et fraternité » des Enfantastiques. Les slogans et pancartes étaient nombreux : « Nos enfants ont des amis, nos enfants font des sorties, nos enfants sont instruits, nos enfants vont bien merci ! », « Non à la monoculture éducative », «Préservons la liberté de l’instruction », « nos enfants ne sont pas des terroristes », « Tous Unis pour la liberté d’instruction »
Le final devant le Tribunal a donné lieu à une mise en scène théâtrale : alors que les familles se sont mises à danser joyeusement pour symboliser leurs années d’instruction en famille, vivantes, pleines de joies et d’amitiés, elles ont été interrompues par le discours d’Emmanuel Macron, annonçant sa volonté d’interdire l’instruction en famille. Les participants ont alors fait une minute de silence, sous le choc de l’annonce ! Les familles ont fini par se relever, au son de « on lâche rien ! »
En effet, elles sont nombreuses à se mobiliser auprès de leurs parlementaires afin de les informer sur la réalité de l’Instruction en Famille, le cadre légal existant encore renforcé par la loi sur l’école de la confiance en 2019, l’absence de lien avéré entre Instruction en Famille et extrémisme et les sensibiliser sur l’importance de conserver une liberté fondamentale qui peut, entre autres possibilités, permettre aux 700 000 enfants victimes de harcèlement scolaire de sortir d’une situation grave qui impacte autant leur équilibre psychique que leur scolarité.
L’Instruction En Famille est un droit dont chaque famille peut un jour avoir besoin, elle doit à ce titre être préservée en l’état et non basculer sous un régime d’autorisation dont les modalités resteront à la discrétion de l’Education Nationale, sans justification ni possibilité de recours.

Suite à la présentation du projet de loi à l’Assemblée Nationale en janvier, les familles se mobiliseront de nouveau dans la rue pour manifester leur opposition ferme et définitive à ce projet de loi liberticide, discriminatoire et profondément inadéquat pour lutter efficacement contre l’extrémisme religieux, objectif visé par le projet de loi sur « le renforcement des principes républicains ». La lutte contre toute forme de violence est d’ailleurs un objectif soutenu par une majorité de parents ayant choisi l’Instruction en Famille.


ARTICLE AGORA SUIVANT :

« Retrait de la loi “sécurité globale” et des lois liberticides qui font de nous l’ennemi intérieur » | Tribune