Social
En Bref 17 mars 2019

Montpellier. À Prés d’Arènes, les gilets jaunes ne lâchent toujours rien

par Le Poing
Les tables et les pliants, la sono et la mouna – de fabrication maison, s’il vous plaît : ce dimanche 17 mars, une cinquantaine de gilets jaunes sont installés sur un épis du rond-point de Prés d’Arènes, à Montpellier. Ils y fêtent les quatre mois de leur installation dans ces lieux, qu’ils ont tenus jour et nuit pendant deux mois et demi malgré plusieurs expulsions ; où ils produisirent aussi l’un des manifestes revendicatifs les plus aboutis. « On lâche rien, on lâche rien : ils font une chorale aussi vaillante qu’inépuisable, à laquelle répondent des klaxons aussi nombreux et bruyants qu’à l’automne dernier. Même au lendemain d’un acte XVIII aux redoutables retombées médiatiques, cette popularité obstinée laisse à réfléchir.

ARTICLE SUIVANT :

« On sèche pour ne pas cramer » : la jeunesse de Montpellier manifeste pour le climat