Politique
Reportage 14 août 2022

Montpellier : rassemblement de soutien à la Palestine contre les bombardements israéliens

Une centaine de personnes ont occupé pendant une heure la place de la Comédie ce samedi 13 Août en fin d’après-midi à l’appel du Comité Boycott Désinvestissement Sanctions France Montpellier et de l’Association France Palestine Solidarité pour dénoncer et intervenir publiquement autour d’un micro ouvert à toutes et tous sur ce « génocide progressif » mis en place avec le blocus de Gaza par l’État d’ Israël depuis 2005.

Parfois les chiffres parlent mieux que les mots qui soit font défaut, soit trahissent les faits avec un langage qui ne veut plus dire grand-chose. Gaza, c’est plus de 15 ans d’un blocus total et dévastateur, terrestre, maritime et aérien pour plus d’un million de personnes sur 365 km². C’est aussi 5 agressions israéliennes meurtrières pour les gazaoui.e.s et destructrices de leurs habitations et infrastructures : 2009/ 2012/2014/ 2021, et entre le 5 Août et le 8 Août 2022, l’opération préventive de bombardements prénommée «  Aube naissante » par l’armée israélienne. En 3 jours, elle a fait  48 morts dont 17 enfants et des centaines de blessé.e.s. Voilà pour les chiffres qui disent les choses et la réalité.

Le contexte, c’est l’arrestation début Août en Cisjordanie d’un chef du Jihad islamique, l’un des groupes de la résistance armée. Donc par la suite, Israël aurait attaqué par crainte de représailles qui pourraient venir de Gaza. Or, il n’y a eu aucune réplique armée en provenance de Gaza à ce moment là, donc zéro prétexte à agression. Au deuxième jour de l’opération israélienne, des roquettes ont été tirées depuis Gaza sur Israël, 97 sont retombées dans Gaza. La grande majorité ont ont été interceptées par le “Dôme de fer”. 29 sont tombées dans la mer.

En outre, avec les futures élections en ligne de mire (novembre), les dirigeants israéliens savent bien que bombarder Gaza est toujours payant sur le plan électoral ! Une campagne électorale entre Yaïd Lapid et le possible retour de B. Netanyahou, mais au bout du compte, n’est-ce pas la même politique présentée sous des jours différents ? A ce sujet, l’article de Gideon Levy dans le journal Haaretz publié par l’Union Juive Française pour la Paix est édifiant. Un autre article de l’association des Universitaires pour les Respect du droit International en Palestine «  les enfants meurent à Gaza pour que les israéliens votent bien ! » –

Et dans le reste du monde, l’histoire se répète et ferme les yeux et les oreilles avec l’aide des médias dominants : c’est à dire que tous les pays européens ainsi que les Etats unis réaffirment le droit d’ Israël à se défendre de ces dangereux terroristes palestiniens mais ni l’ ONU, ni l’ Union Européenne agissent pour que cessent les crimes de l’apartheid colonial israélien contre les Palestiniens et que le blocus inhumain et mortifère de Gaza soit levé . Le monde extérieur persiste à soutenir et à se rendre complice d’un état qui ne respecte aucunes des conventions internationales, mais les palestinien.ne.s ne disparaîtront pas de leur terre…. « Le fait évident est que plus Israël tue de Palestiniens, plus il fournit un argument de poids pour le recrutement de combattants pour les remplacer. » extrait de d’un autre article, qui en dit long…


ARTICLE SUIVANT :

Syndicalisme : base survoltée, direction bureaucratisée ?