Social
En Bref 2 mai 2020

Montpellier : une assemblée appelle à manifester masqué le 16 mai

Une cinquantaine de personnes ont participé hier soir à une assemblée générale (AG) en ligne pour partager leurs analyses sur la crise actuelle et dresser des pistes pour s’opposer aux politiques gouvernementales.

Dans un texte, cette assemblée « condamne la manière dont le gouvernement Macron a géré la pandémie », « s’inquiète des formes que prendra la déconfinement », et « s’alarme de la suspension et la limitation d’un certain nombre de nos libertés : droit de circuler, de manifester, de se rassembler, surveillance annoncée de la population, développement de technologies de surveillances » mais aussi « d’atteintes graves aux droits des salariés autorisées par la loi d’état d’urgence sanitaire : possibilités de travailler 60 heures par semaine, de supprimer les vacances et les RTT, de supprimer les temps de repos réglementaires pour le travail de nuit, etc ». L’assemblée exige « la fin immédiate de l’état d’urgence sanitaire » et « la libération des détenu·e·s et des exilé·e·s enfermées ».

Pour se faire entendre, l’assemblée appelle à rejoindre la manifestation du 16 mai à 14 heures sur la place de la Comédie, en venant masqué, « pour des raisons sanitaires ».

Lors de l’assemblée, il a aussi été rappelé qu’il était important de respecter des distances de sécurité lors de la manifestation, mais que l’argument sanitaire ne saurait être brandi éternellement pour empêcher les mobilisations, à l’heure où le gouvernement Macron multiplie les offensives.

Visuel repris de la page facebook “Front social 34 – Assemblée pour les luttes”

ARTICLE SUIVANT :

Le 1er mai sauvegardé et renouvelé à Montpellier et Sète