Monde
En Bref 26 octobre 2019

Nouvelle mobilisation des Kurdes de Montpellier contre l’agression turque en Syrie

par Le Poing
À l’appel du centre démocratique kurde de Montpellier près d’une centaine de personnes ont manifesté hier soir à Montpellier du Peyrou à la Comédie pour dénoncer l’attaque de l’armée turque contre les Kurdes syriens. Pour rappel, depuis le retrait des troupes étasuniennes le 6 octobre de la frontière turco-syrienne, l’État turc, ennemi historique des Kurdes, attaque le Rojava, une région contrôlée par des milices kurdes, qui ont depuis passé un accord avec le président syrien Bachar el-Assad.

Des militants de gauche, notamment du nouveau parti anticapitaliste et de l’union communiste libertaire, se sont joints à la manifestation. Dans les prises de parole, une Kurde a dénoncé « l’usage d’armes chimiques sur les civils » et évoque « 230 morts, 700 blessés et déjà 300 000 personnes déplacées ». Elle a aussi regretté le non-respect du cessez-le-feu négocié le 17 octobre entre la Turquie et les États-Unis, donc sans les Kurdes, avant de mettre en garde « les grands médias [qui] ne font que reléguer les informations transmises par [le président turc] Erdogan ». Les organisations kurdes sont isolées, et leurs demandes de mise en place d’une « no fly zone » par la « communauté internationale » pour empêcher les bombardements turcs restent lettre morte. Le centre démocratique kurde de Montpellier appelle à un nouveau rassemblement vendredi prochain à 18h30 au Peyrou.


ARTICLE SUIVANT :

Le dépôt pétrolier de Frontignan, un site stratégique facile à bloquer