Social
En Bref 26 mars 2018

Situation confuse devant la faculté de droit et de science politique de Montpellier

par Le Poing

Plus d’une centaine d’étudiants sont rassemblés devant la faculté de droit et de science de Montpellier ce matin à l’appel de la page facebook Je suis Pétel, du nom de l’ancien doyen accusé d’avoir commandité l’attaque d’une milice cagoulée et armée contre des étudiants grévistes. Parmi ces étudiants se trouvent des militants des groupuscules fascistes de la Ligue du Midi et de Génération Identitaire.

Ces étudiants dénoncent le blocage de la faculté de droit et de science politique. La faculté n’est pourtant pas bloquée, mais fermée administrativement depuis l’attaque de la milice. Les étudiants anti-grévistes font face à plusieurs dizaines d’étudiants venus à l’appel du comité de mobilisation de la faculté de droit et de science politique pour exiger « la reconnaissance publique des faits et l’engagement de la responsabilité des personnes concernées. »


ARTICLE SUIVANT :

Les antifascistes de Montpellier empêchent la Ligue du Midi de manifester