PoliceJustice
En Bref 7 novembre 2019

La Soucoupe de Montpellier continuera de voler

par Le Poing
Photo prise dans la Soucoupe lors de la quatrième Assemblée des assemblées des gilets jaunes, lors du weekend du 1er au 3 novembre 2019
Hier, le Poing vous relatait la procédure d’urgence pour faire évacuer l’ancien musée d’Agropolis de Montpellier, surnommé la Soucoupe, réquisitionné depuis la quatrième Assemblée des assemblées des gilets jaunes. Le juge en référé du tribunal administratif a refusé la requête du plaignant, à savoir la Région Occitanie, présidée par la « socialiste » Carole Delga, officiellement gestionnaire du lieu. Elle va vraisemblablement continuer à réclamer une expulsion, mais dans le cadre d’une procédure classique, auprès d’un tribunal judiciaire. D’ici là, les occupants de la Soucoupe sont théoriquement inexpulsables. Ils pourraient bien être tentés de raviver ce lieu, laissé à l’abandon par les institutions depuis des années.

squat soucoupe
La Soucoupe de Montpellier

ARTICLE SUIVANT :

Montpellier, « capitale de la résistance » pour l’acte 52 des gilets jaunes ce samedi 9 novembre