PoliceJustice
En Bref 13 août 2021

Le préfet souhaite éloigner la manif contre le pass sanitaire du centre-ville de Montpellier

Le préfet de l'Hérault Hugues Moutouh, avec un masque noir, et juste à gauche, le maire PS de Montpellier Michaël Delafosse (photo twitter)

Le préfet de l’Hérault Hugues Moutouh impose de nouveau un itinéraire précis pour la manifestation contre le pass sanitaire de ce samedi 14 août à Montpellier. Son but est clair : repousser le cortège hors de l’Ecusson.

Ce préfet ultra-répressif, en poste depuis le 19 juillet, avait déjà restreint le périmètre de la manifestation du 7 août en raison de « troubles à l’ordre public » non définis. Il réitère la manœuvre en imposant cette fois-ci l’itinéraire suivant : Comédie => rue de la Loge => rue Foch => boulevard Henri IV => boulevard Pasteur => boulevard Louis blanc => Corum => Jean Mermoz => Léon Blum => place de Thessalie => allée de Délos => Esplanade de l’Europe. En résumé, les manifestants sont invités à quitter le centre-ville à partir du Corum pour emprunter des quartiers moins fréquentés par la population.

A gauche, le trajet imposé par la préfecture le 7 août et à droite, le trajet imposé pour le 14 août

« Non mais, on crie “Liberté ! Liberté !” pendant deux heures, et on se laisse interdire d’aller où on veut, comme des moutons ?! » s’exclamait déjà l’un des manifestants samedi dernier. Un cortège, rapidement bloqué par les forces de l’ordre, était tout de même partie en sauvage après la prise de parole de l’orateur Christophe Derouche croyant conclure la mobilisation de la journée. Le mouvement se laissera-t-il guider par les désirs de la préfecture et des organisateurs « officiels ? » Qui luttera verra.  


ARTICLE SUIVANT :

Une islamophobie au quotidien et un mouvement social qui s’en désintéresse