Social
En Bref 7 mars 2019

Montpellier. Jamais répression ne tuera Karnaval !

par Le Poing

Malgré les arrêtés d’interdiction du préfet Pierre Pouëssel et du maire de Montpellier Philippe Saurel, le Karnaval des Gueux a eu lieu ! Près de 500 personnes ont déambulé avant-hier soir autour de l’Écusson, le centre-ville ayant été bloqué par des hordes de policiers accompagnés d’un canon à eau. Cette armada n’a pas empêché les karnavaliers de brûler une effigie de Philippe Pétel, l’ancien doyen de la faculté de droit de Montpellier accusé de complicité d’intrusion dans l’attaque d’un commando fasciste contre des étudiants grévistes. Les CRS et la BAC ont nassé pendant plus d’une heure une centaine de karnavaliers sur la place Carnot, et au moins six personnes ont été interpellées.

Crédits photos : Nathanaël Dahan


ARTICLE SUIVANT :

Les gilets jaunes s’enlisent-ils ? – Entretiens avec des manifestants de Montpellier