PoliceJustice
En Bref 10 décembre 2019

Montpellier : la police blesse un homme au visage et empêchent les premiers soins

Ce mardi 10 décembre vers 16h45 près de l’Arc-de-Triomphe de Montpellier, un homme, assis à quelques mètres d’un groupe de manifestants, a été touché au visage par un tir tendu de grenade lacrymogène.


Comme le prouve cette vidéo, les forces de l’ordre ont empêché des personnes d’apporter des compresses au blessé. C’est de la non-assistance à personne en danger, un délit punissable de 5 ans de prison.

Dans la vidéo, on entend également une personne demander aux forces de l’ordre : « Pourquoi vous ne les tenez pas à l’endroit vos lance-grenades ? »

Les fusils Cougar, utilisés par les forces de l’ordre pour lancer des grenades lacrymogènes, sont conçus avec un canon coudé, incliné vers le haut, pour empêcher les tirs tendus, interdits par la loi. En réalité, les forces de l’ordre retournent souvent le fusil, pour être sûr de faire un tir tendu.


Selon nos informations, il aurait bien été touché par une grenade lacrymogène, et non de désencerclement.


ARTICLE SUIVANT :

C’est confirmé, une nouvelle manifestation aura bien lieu le jeudi 12 décembre à 14h à Montpellier place Zeus