Social
En Bref 16 décembre 2020

Montpellier : le syndicat Sud Education mobilisé pour une prime aux pions et AESH en REP

Rectorat de Montpellier

Des membres du syndicat Sud Education de l’Hérault sont venus déposer ce mercredi 16 décembre une liasse de lettres de pions et d’AESH au rectorat de Montpellier, pour demander à ce que la prime Réseau Education Prioritaire soit appliquée à ces personnels.  

Ils étaient une grosse dizaine en début d’après-midi à appuyer ce dépôt collectif. La prime en question concerne d’ors et déjà les profs, il est donc tout à fait naturel que les autres personnels de l’éducation nationale, beaucoup plus précaires, en demandent l’obtention.

Une soixantaine de courriers ont été laissés au rectorat, écrits par des AED et AESH de tout le département. 

L’initiative s’inscrit dans une campagne nationale de Sud Education.

Gilles, membre de ce syndicat, ne cache pas qu’il considère cette démarche comme tout à fait symbolique : “On obtiendra rien en déposant ces courriers. C’est une première étape. La suivante, ce sera certainement la saisie du Tribunal Administratif. Certains changements récents de statut pour les AED et les AESH, mineurs, nous permettraient de porter cette iniquité devant les tribunaux.”  

Un levier supplémentaire pour certaines des revendications des AED et des AESH portées par le collectif Vie S’Colère 34, en grève le 1er décembre, alors que leur mouvement se poursuit avec des temps forts prévus pour la fin du mois de janvier !


ARTICLE SUIVANT :

Nouveau commissariat, des armes pour la municipale : les élus de Montpellier unis dans la répression