Monde
En Bref 14 mai 2022

Montpellier : second rassemblement de soutien contre la criminalisation de l’avortement aux USA

Après un premier rassemblement sur la Place de la Comédie samedi dernier, une grosse cinquantaine de personnes se sont de nouveau réunies ce samedi en soutien aux femmes Etats-uniennes, dont le droit à l’avortement est menacé par la cour suprême.

Deuxième samedi de mobilisation de lutte féministe en soutien aux états-uniennes à Montpellier. Pour rappel, la cour suprême américaine est en passe de revenir surl’arrêt Roe V. Wade,, ce qu’elles devraient faire de leurs corps. Cet arrêt, en place depuis 1973, garantissait le droit à l’avortement au niveau fédéral au nom du respect de la vie privée. En cas de victoire à la cour suprême en juin, ce serait aux Etats de trancher sur cette décision : 13 États l’interdiraient automatiquement et 26 États seraient concernés par l’abrogation de ce droit fondamental.

A Montpellier, le rassemblement était organisé par NousToutes 34, avec l’appui de plusieurs organisations comme l’union communiste libertaire Montpellier, le syndicat de combat universitaire (SCUM), le NPA 34, l’union syndicale Solidaires … On notera également la présence de l’union populaire et… Hussein Bourgui, baron du PS dissident local.

Plusieurs prises de paroles se sont succédées pour réaffirmer la solidarité internationale des femmes pour le droit à disposer de leur corps.
Une candidate de l’union populaire aux élections législatives a présenté le programme de l’union de la gauche (NUPES) en cas de victoire en juin ; inscription du droit à l’avortement dans la constitution, suppression de la clause de conscience des médecins refusant de pratiquer l’acte, ouverture de centres spécialisés dans chaque hôpital…
Une militante de Révolution Permanente prendra également la parole pour expliquer qu’il ne fallait pas avoir confiance en l’Etat et en les institutions en matière de droit des femmes, et, rappelant l’exemple de la “vague verte” féministe argentine, précisera que seule la rue et les mobilisations sociales peuvent aboutir à des changements sociaux, et en l’espèce, le droit à l’avortement.

Le rassemblement s’est conclu par des slogans féministes scandés en cœur avant dispersion.




ARTICLE SUIVANT :

L'apartheid israëlien envers le peuple palestinien, un système cruel de domination et un crime contre l'humanité