Social
Enquête 28 février 2021

IVG.net : pas de répression contre la propagande anti avortement.

Les sites anti-avortement actifs sur internet depuis une dizaine d’années et gérés par l’association SOS-DÉTRESSE ne sont toujours pas inquiétés par la justice. Alors que le gouvernement martèle sa résolution à combattre le prosélytisme et développer l’égalité entre les Femmes et les Hommes, certaines associations évitent les sanctions. Des sites d’ information sur l’avortement douteux Étonnamment…

Voir plus d'articles